Les cookies vous sont essentiels pour une utilisation optimale de notre site. En fait, quasiment tous les sites Web les utilisent. Les cookies enregistrent vos préférences et d'autres informations qui nous aident à améliorer notre site Web – mais ne vous en faites pas, aucune des informations que nous collectons sur notre site ne vous identifie personnellement. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies, et sur la façon dont vous pouvez les contrôler en utilisant les fonctionnalités de votre navigateur, dans le guide Ford sur les cookies.

En savoir plus

 
Henry Ford
La saga Henry Ford

Henry Ford a changé le mode de vie de nombreuses personnes grâce à ses voitures pratiques et proposées à un prix abordable. La chaîne de montage mobile et les techniques de production de masse qu'il a inventées ont défini le standard de la pratique industrielle au niveau mondial durant la première moitié du 20ème siècle.

L'histoire commence dans la commune américaine de Springwells (aujourd'hui Dearborn), dans le comté de Wayne, au Michigan, le 30 juillet 1863, date à laquelle naît Henry, le premier des six enfants de William et Mary Ford. Il grandit dans une ferme familiale prospère et suit son éducation dans une école à classe unique, où il montre déjà un intérêt marqué pour la mécanique. Cet intérêt allait ensuite se développer pour se transformer en véritable génie, lui valant le titre "d'un des plus grands industriels au monde". 

L'apprentissage du métier 

Henry Ford a commencé jeune. Dès l'âge de 12 ans, il passait le plus clair de son temps libre dans un petit atelier d'usinage, qu'il avait lui-même équipé. C'est là qu'il va construire son premier moteur vapeur, en 1878, alors âgé de 15 ans. L'année suivante il quitte le domicile familial pour rallier la ville voisine de Detroit, afin d'y travailler comme apprenti machiniste.

Son apprentissage va durer trois ans, au terme desquels Henry revient à Dearborn. Pendant les quelques années qui vont suivre, Henry partage son temps entre la réparation de moteurs vapeur, quelques petits travaux intérimaires dans une usine de Detroit et la révision du matériel agricole de son père. L'année 1888 marque un tournant dans sa vie : il épouse Clara Bryant et commence à subvenir aux besoins de sa nouvelle famille en exploitant une scierie.

Il ne lui faut que peu de temps pour initier un nouveau changement : en 1891, Ford devient ingénieur pour la société Edison Illuminating Company à Detroit. Deux ans plus tard, suite à sa promotion au poste d'ingénieur en chef, Ford dispose de suffisamment de temps et d'argent pour consacrer plus d'attention à ses expérimentations d'ordre personnel sur les moteurs à combustion interne.

Son premier véhicule

Le point culminant de ses expériences est la construction en 1896 d'un véhicule autopropulsé, le Quadricycle. Le premier moteur Ford vivait ses premiers instants, sur la table de cuisine en bois du 58 Bagley Avenue, et a vite été suivi par son nouveau modèle, un moteur monté dans un châssis équipé de quatre roues de vélo : la première voiture Ford était née.
  
Voler de ses propres ailes 

Après avoir démissionné de la société Edison en 1898, Ford crée la Detroit Automobile Company. Malheureusement, son entreprise fait faillite. Mais n'étant pas homme à renoncer au premier revers, il conçoit et construit plusieurs voitures de course, et mène la "Sweepstakes" jusqu'à la victoire en battant le champion américain Alexander Winton, le 10 octobre 1901.