Les cookies vous sont essentiels pour une utilisation optimale de notre site. En fait, quasiment tous les sites Web les utilisent. Les cookies enregistrent vos préférences et d'autres informations qui nous aident à améliorer notre site Web – mais ne vous en faites pas, aucune des informations que nous collectons sur notre site ne vous identifie personnellement. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies, et sur la façon dont vous pouvez les contrôler en utilisant les fonctionnalités de votre navigateur, dans le guide Ford sur les cookies.

En savoir plus

Ford Finance
 
Astuces de conduite pour consommer moins

Vous pouvez réduire votre impact sur l'environnement de multiples manières. Voici pour commencer quelques astuces de conduite.

Réduisez vos émissions de CO2 en appliquant ces petites astuces de conduite toutes simples, qui vont vous faire économiser du carburant et de l'argent. Si nous appliquions tous ces recommandations, nous pourrions réduire les émissions de CO2 associées à l'automobile de 5,5 millions de tonnes par an.


1. Alléger la charge
Plus vous transportez de choses dans votre véhicule, plus le moteur est sollicité. Alors ouvrez votre coffre et débarrassez-vous de tout le bric-à-brac inutile. Vous allez économiser du carburant et de l'argent, et vous constaterez même une meilleure tenue de route du fait d'un poids moindre à l'arrière.

2. Contrôler les pneus
Des pneus sous-gonflés entraînent une plus grande résistance au roulement, sollicitant davantage le moteur pour aller à la même vitesse, ce qui consomme bien évidemment plus de carburant. Attention également aux pneus sur-gonflés, qui offrent moins d'accroche. Des pneus sous- ou sur-gonflés subissent aussi une usure prématurée. Consultez votre manuel technique pour plus d'informations.

3. Le coût de la climatisation
Le système de climatisation de votre véhicule est alimenté par le moteur, et l'énergie supplémentaire qu'il nécessite entraîne une surconsommation de carburant. L'alternative la plus évidente consiste à ouvrir les vitres. Cependant, à haute vitesse, ceci provoque une résistance au vent accrue pouvant entraîner une surconsommation encore plus grande que celle liée au système de climatisation.

4. Conduire calmement
Des études ont montré qu'une conduite sportive en plein trafic ou de brusques accélérations à un feu de circulation ou un stop ne permettaient quasiment pas de gagner du temps. En fait, cette technique du "foncer/freiner violemment" consomme plus de carburant et entraîne une usure bien plus rapide de certains composants du véhicule. Calme et anticipation sont aujourd'hui intimement associés à une conduite responsable.

5. En cas de doute, le laisser au garage
Les coffres et galeries de toit créent une résistance. Ils ralentissent le véhicule, tout comme le fait de conduire vitres ouvertes. Votre moteur est donc davantage sollicité pour tenir le rythme. Si par conséquent vous n'en avez pas l'utilité, laissez votre coffre de toit au garage. Mais si vous devez vous en servir, attention à ne pas le surcharger car les performances de votre véhicule s'en trouveront une fois encore amoindries.

6. Synchroniser les changements de rapport
Les moteurs hurlants n'impressionnent vraiment personne. Conduire à vitesse excessive est dangereux et vous fait consommer plus de carburant. Mais la bonne synchronisation de vos changements de rapport va également affecter votre consommation. Les moteurs affichent des performances optimales à 2 000-3 000 tours par minute. Le point optimal de changement de rapport est environ à 2 000 tr/min sur un véhicule diesel et 2 500 sur un véhicule essence.

7. Être à jour au niveau du contrôle technique
Peu importe la qualité de votre conduite ou de votre véhicule, certaines pièces vont forcément s'user avec le temps. Ce faisant, elles deviennent moins efficaces pour accomplir la tâche qui leur incombe. Les tuyaux et filtres doivent être nettoyés, les pièces usées remplacées.